Articles

Expérimentation Vannerie

Image
Ce week-end a été l'occasion d'expérimenter la vannerie à l'atelier Lur saskia ("Terre de vannerie" ou "Terre de paniers" en basque) à Arrast-Larrebieu (64).  Sandra Lucu, l'artisan-vannière, propose des stages de vannerie traditionnelle française dont les techniques attiraient notre fibre "archéologie expérimentale"... Les vanneries sont fabriquées avec de l'osier -de la famille des "salix" brut ou blanc (écorcé)- agrémentées de végétaux sauvages :  joncs, clématite, cornouiller sanguin, noisetier, etc, cueillis localement. Les différentes variétés d'osier, produites par un osiériculteur français, permettent d'obtenir des vanneries naturellement colorées.
C'est donc lors d'un stage d'une journée que Sandra nous a transmis sa passion de la vannerie grâce à la découverte de la vannerie en osier, de la vannerie sauvage mais aussi d'autres types de tressage.  La mâtinée débute par la découverte de la vanne…

Happy new year

Image
L'équipe d'Archéanthrope vous souhaite une excellente année 2019 !

Et rappelez-vous que The "earth" without "art" is just "eh"
Alors bonne et art-chéologique année !

Photographie(s)

Image
Dans le cadre des animations estivales de Cap 33 en Gironde, l'association bassenaise Ombres et Lumières propose une série d'initiations à la photographie.  Une belle occasion de découvrir de manière ludique les manipulations de base permettant de sortir du mode automatique de nos chers appareils numériques... et de produire des effets voulus et recherchés sur l'instant, et non retouchés après coup sur logiciel.
Et quoi de mieux pour tester la vitesse, les iso et l'ouverture que de se balader auprès de la nature et du patrimoine bâti... en passant par l'église Saint-Pierre de Bassens, implantée dès le 8ème siècle au centre du village où aboutissent les anciennes routes, sur un des points les plus élevés du bord du plateau calcaire. 
L'église a subi de nombreuses évolutions au cours des siècles. A la fin du 12ème siècle, la construction est agrandie d'un clocher-tour. Aux 15-16èmes siècles, après des guerres destructrices, les bas-côtés sont remaniés. En 1852, …

A la rencontre de traditions ancestrales

Image
Rencontrer l'autre, l'écouter, apprendre de lui, pour mieux explorer ce que nous pouvons être en tant qu'humain... La diversité est la règle. La côtoyer est une chance. Et s'y ouvrir est un des plus précieux enseignements de nos existences...  Nous ne marchons pas seuls sur les chemins de la vie. Mais certains marchent les yeux mi-clos, concentrés sur leurs pas et le labeur d'avancer à l'aveugle...  Ouvrons les yeux sur l'autre. Tendons l'oreille sur sa parole. Souhaitons-lui amour, joie et paix comme nous le souhaitons pour nous-même... La courte et circonscrite pensée occidentale a de profondes racines à replanter...
Quelques jours d'un festival du chamanisme pour réunir des hommes et femmes médecine des 5 continents. Quelques jours pour découvrir des pratiques, des traditions, des chants, des danses, des tragédies, des espoirs... et au-delà de la richesse des coutumes, entendre inlassablement le même fond spirituel, le même sentiment d'appa…

Bordeaux, port négrier

Image
Il est des portraits qui nous toisent, des traces qui nous surplombent avec aplomb sous une désormais relative indifférence... Ce ne fut pas toujours le cas, lorsque ces figures sculptées au-dessus de nos têtes exposaient alors fièrement la marque d'une activité humaine des plus inhumaines...




La voie de la traite humaine est ouverte en France en 1685 avec le Code noir établi par Colbert. Son but, au travers d'une soixantaine d'articles, est de fixer le statut juridique des esclaves dans les colonies antillaises. Car l'enjeu est double : donner un cadre légal à une pratique jusque là majoritairement illégale, et assurer ainsi une meilleure gestion de cette activité lucrative confrontée à une forte concurrence européenne.  

Des bateaux qui partent pour de longs mois d'une navigation incertaine entre Europe, Afrique et Caraïbes, dans l'espoir de vents favorables et dans la crainte de mauvaises rencontres... Et dans les cales, entre autres "marchandises"…

2018

Image
En cette nouvelle année, toute l'équipe d'Archéanthrope vous souhaite une passionnante exploration  de l'humain ainsi que de belles découvertes intérieures et extérieures.

Pour cela, nous vous proposons de placer 2018 sous l'impulsion de cet oiseau librement inspiré d'une figurine préhistorique du site de Hohle Fels en Allemagne. 
Que les vents vous soient favorables, et changeants pour le meilleur !
Archéanthropement vôtre.

Bordeaux sous l'Occupation

Image
Ce samedi 09 septembre, nous nous engageons dans une visite guidée bordelaise qui s’annonce chargée, tant au niveau du contenu historique que des nuages qui menacent. Et pourtant, c’est avec un bel entrain que nous parcourons les rues de Bordeaux à la rencontre des évènements et des personnages marquants de la période 1940-44.

Le contexte historique étant très dense, il ne sera pas possible de vous retranscrire la quantité d’informations communiquées par Frédéric Bechir, le guide-conférencier qui a conçu cet itinéaire. En revanche, il reste quelques noms marquants.   

Comme celui d’un certain Jacques Delmas, parisien d’origine, qui sera positionné à Bordeaux par le général de Gaulle et prendra le nom de Jacques Chaban-Delmas en ajoutant à son patronyme son nom de résistant. 
Il est question également d’Adrien Marquet, ancien maire de Bordeaux et homme politique controversé dont le souvenir a été quelque peu éclipsé malgré 20 années de carrière. Quand gênant est synonyme d’oubli…
Deux per…