Slow Science

C'est avec une impression mitigée que nous revenons de ce colloque parisien sur "La Préhistoire des autres". Certes nous avons apprécié la qualité des intervenants mais le contenu des interventions ne nous a pas toujours satisfait; ceci étant un jugement tout personnel bien entendu...  


De gauche à droite : Michaël ROWLANDS, Sonia GUILLEN, Maurice GODELIER, Pierre LEMONNIER, Fanny BOCQUETIN, Guilhem ANDRE, Hélène MARTIN.

Un des points les plus marquants de ces deux jours a été l'excellente présentation d'Olivier GOSSELAIN (Université Libre de Bruxelles) qui a permis à l'assemblée de connaître ses recherches et cheminements en Afrique sub-saharienne et également de bénéficier d'un plaidoyer engagé en faveur d'une science à la démarche mesurée et qualitative.  

Une science qui se donnerait le temps de réfléchir, d'échanger, de se tromper, de recommencer... comme le revendique la "Slow Science Academy" créée en Allemagne en 2010.

Prendre le temps, n'est-ce pas un des besoins fondamentaux de l'existence ?

Commentaires

Articles les plus consultés