Des autochtones, des lieux, des regards posés sur eux

Jeudi 28 août se tenait à Bordeaux l'inauguration de l'exposition photographique "Road Trip : Photography of the American West" à la Galerie des Beaux Arts

Organisée dans le cadre du 50ème anniversaire du jumelage entre les villes de Los Angeles et de Bordeaux, cette exposition présente quelques 82 photographies issues des collections du Los Angeles County Museum of Art. Les paysages de l'Ouest américain sont évoqués au-delà du point de vue strictement naturaliste, imprégnés d'imaginaire, de poésie et de réalité sociale. 

Les amateurs de techniques photographiques apprécieront la diversité des œuvres proposées, s'étalant du 19e au 21e siècles. Parmi les nombreux artistes exposés, nous trouvons le travail pictorialiste d'Edward Sheriff Curtis, auteur d'un important travail ethnographique et artistique sur les tribus amérindiennes des Etats-Unis (je conseille à ceux qui souhaitent approfondir la question de consulter en ligne les informations et photographies de la remarquable collection acquise par le Musée du Nouveau Monde de La Rochelle).
The Vanishing Race, E. S. Curtis. 1904. Epreuve au platine. © Los Angeles County Museum of Art
Parmi les photographies qui ont particulièrement retenu notre attention se trouve également cette église du Nouveau-Mexique dont la simplicité aride et formelle semble faire écho au désert qui l'environne. La force qui émane de cette photographie de Pierre Strand témoigne de l'expressivité qui se dégage de la géométrie, aussi sobre soit-elle, et de la construction de l'image.
Ranchos de Taos Church, New Mexico, P. Strand, 1931. Epreuve au platine. © Los Angeles County Museum of Art
Une photographie plus contemporaine a attiré les regards de par ses dimensions imposantes ainsi que ses contrastes de couleurs oscillant entre subtilité et saisissement. Sous le regard de David Maisel, la surface du globe perd un peu de sa matérialité et vient attraper nos émotions. 
Terminal mirage 4, D. Maisel, 2003. Epreuve chromogène. © 2014 David Maisel
Cette photographie m'a renvoyé vers d'autres étendues, d'autres rivages, où la Patagonie déroule des étendues surprenantes et envoutantes...
Littoral patagonien, Argentine. © S. Giuliato
Pour conclure sans excès de mots, je partage avec vous deux citations glanées dans l'exposition :

"La photographie de paysage est l'épreuve ultime du photographe - et souvent son ultime déception"

de l'artiste Ansel Adams ; et cette phrase de Joel Sternfeld, véritable ode à l’expérience vivante :

"Parce que la photographie est capable de vraisemblance, on la tient pour vraie; or les photographies n'ont jamais été que des mensonges convaincants"

Tout est dit.

Bonne visite.


Plus d'informations : "Road Trip : Photography of the American West"

Commentaires

Articles les plus consultés